Je ne suis pas sûr d'avoir voté ! - La Révolution en Charentaises

Accueil du site > L’écrit du peuple > Je ne suis pas sûr d’avoir voté !

Je ne suis pas sûr d’avoir voté !

mercredi 2 mai 2007, par Snoopy / 11485 visites

En arrivant au bureau de vote par cette belle journée d’avril, je me suis aperçu avec stupeur que la file d’attente de mon bureau (de tous les bureaux d’ailleurs) débordait généreusement hors de la salle de vote jusque dans la cours de l’école.

J’ai fini par comprendre pourquoi quand un voisin de galère me dit que nous allions voter "électronique" et qu’il n’y avait qu’une seule machine par bureau : normal, il ne doit y avoir qu’une seule urne !
Or, comme avec ce système, urne = machine = isoloir, on rassemble donc en une même opération le choix final et le fait de soumettre ce choix dans l’urne.
Pour une sombre raison, je n’avais pas reçu de "mode d’emploi" avant le vote. Or, aucun n’était distribué par ailleurs, dans la file d’attente, et aucune machine n’était en démonstration. De simples affiches rappelaient la position des candidats sur le panneau tactile de la machine.

Pour faire clair et bref, voici mes principaux reproches à ce système :

- le bouton de confirmation n’étant pas indiqué clairement et n’ayant pas reçu le mode d’emploi, je ne sais pas à ce jour si j’ai vraiment voté puisque je n’ai pas appuyé sur le fameux bouton.
- on n’a plus, comme dans l’isoloir, la latitude de réfléchir une dernière fois en tripotant les papiers, puisqu’une sorte de pression s’installe quand on sait que 30 personnes attendent votre vote, pour passer à leur tour (surtout après 30 minutes d’attente). D’autant plus que le responsable de l’urne vous demande de voter à peine après votre passage derrière la machine.
- bien sur la possibilité de triche associée a la machine.
- le temps passé au niveau du goulot d’étranglement étant plus long (il faut en effet choisir ET voter), les files d’attentes sont donc normalement plus longue que pour un vote papier.

En bref : vive le vote sur papier recyclé !

Un autre article sur le même thème : Pourquoi je refuse le vote électronique ?


Partager