Sarko 1er : le phylactère comme karcher... - La Révolution en Charentaises

Accueil du site > Le coin des avant-gardes > Documents à ne pas taire > Sarko 1er : le phylactère comme karcher...

Sarko 1er : le phylactère comme karcher...

dimanche 13 mai 2007, par Anatole Ibsen / 12256 visites

Après le succès de La Face karchée de Sarkozy, les auteurs Cohen, Malka et Riss en remettent une couche, avec des planches bien senties sur le désormais Président de la République.

La Révolution en Charentaises avait récemment parlé, sous la plume de Marvin Flynn, de La Face karchée de Sarkozy, première BD-enquête signée Philippe Cohen, Richard Malka et Riss. La presse s’en était alors largement fait l’écho et rarement bande-dessinée aura connu autant de succès (l’éditeur avance le chiffre de 500.000 lecteurs).

Malheureusement, ça n’aura pas suffi à freiner l’irrésistible ascension de Sarkozy, et aujourd’hui est un jour sombre pour les opposants d’une droite dure [1] .

Histoire d’en rire à défaut d’en pleurer, les auteurs cités précédemment remettent le couvert. Cette fois, ce n’est plus le passé du désormais premier homme de France que les auteurs se proposent d’analyser, mais la campagne électorale elle-même.

Au menu de ce second tome, on assiste à la course à la Présidence, avec ses coups bas, ses anecdotes révélées, ses petites phrases assassines, ses gaffes, ses calculs, ses sondages. Bref, tout ce qui fait partie de la campagne, mais dénature du même coup ce qui devrait être la noblesse du politique. N’est évidemment pas oublié ce « casse-couilles nommé Bayrou », du titre d’un des chapitres de cette BD.

On l’aura compris, l’éditeur Vents d’Ouest continue son engagement anti-Sarkozy. Et les auteurs de privilégier finalement dans ce second tome la satire et la caricature plutôt que l’enquête minutieuse. Mais puisque c’est fait avec talent, ne boudons pas notre plaisir...

Sarko 1er : La face karchée de Sarkozy (la suite), de Philippe Cohen, Richard Malka (scénariste) et Riss (dessinateur), éditions Vents d’Ouest/Fayard, collection Hors-Collection.


Voir en ligne : Quelques planches à découvrir sur le site de l’éditeur

Notes

[1] Sarkozy préfère le mot « décomplexée », mais nul n’est dupe...


Partager

6 Messages de forum

  • vous parlez de gaffes qu’aurait faites monsieur sarkozy. Je m’en étonnes, la presse n’en ayant pas parlé ! pouvez-vous me donner un exemple ?

  • Sarko 1er : le phylactère comme karcher... 14 mai 2007 18:25, par Marvin Flynn

    Bonjour,

    Votre question est réellement très pertinente (sans second degré) ; en effet, il est vraiment étonnant (cette fois avec second degré) que les "gaffes " de M. Sarkozy ne soient pas reprises par la presse ! Vous réclamiez un exemple, je vous en donne un double : souvenez-vous de la visite de Sarko au Mont Saint-Michel, pendant la dernière campagne présidentielle, et lisez ce petit commentaire que j’ai trouvé sur un blog...

    Voir en ligne : Un exemple de gaffe de Sarkozy "zappée" par Le Figaro

  • Les gaffes de Sakozy 14 mai 2007 19:16, par Anatole Ibsen

    Pour répondre au visiteur qui nous interrogeait sur les gaffes de Sarkozy, le Canard Enchainé en a relevé quantité dans un article intitulé « Printemps de bourdes », publié le 18 avril 2007. Le journal satirique ironisait d’ailleurs sur la distinction entre bourdes et bourdes : il y a les bourdes graves (celles de Ségolène Royal) et les bourdes sans importance (celles de Nicolas Sarkozy). Best of :

    On se souvient de celles de Royal sur la « bravitude », la justice chinoise, les femmes tuées sous les coups de leurs conjoints, la souveraineté du Québec et le nombre de sous-marins nucléaires. La plupart ont fait la une des journaux, vous vous en souvenez sans doute...

    Par contre, celles de Sarko sont bizarrement passées à l’as. Pourtant, il y a à dire...

    1ère bourde. Le 15 janvier au Mont-Saint-Michel, le candidat commence en fanfare : « Il y a quelques années, François Mitterand, dans une réplique superbe, avait dit : "Vous n’avez pas le monopole du coeur" ». Tellement superbe cette réplique, qu’elle est en vérité de Giscard...

    2ème bourde. Quelques jours plus tard, Sarko, dans une usine, parle d’« héritation », à la place d’héritage.

    3ème bourde. Le 31 janvier, sur Europe 1, il date la note des RG sur Bruno Rebelle de 1997 « quand Ségolène Royal était collaboratrice de François Mitterand ». Manque de pot, Mitterand est mort deux ans auparavant...

    4ème bourde. Jean-Jacques Bordin, sur RMC, demande, le 26 février, combien la France dispose de sous-marins nucléaires d’attaque : Sarko répond quatre. Manque de pot, c’est six...

    5ème bourde. Le 5 février, Sarko multiplie les bourdes. Le Smic, c’est selon lui « le salaire de la moitié, ce n’est pas rien, des Français ». C’est faux : seul 15,6% des salariés le touchent.

    6ème bourde. « Lorsque j’étais Ministre des Finances, le brent était à 42 dollars le baril, c’est monté jusquà 90 ». Là encore, c’est faux : le baril n’a jamais dépassé 77,25 dollars.

    Allez, une dernière pour la bonne bouche : le suicide des jeunes ? « 13000 ou 14000 suicides par an ». Il y en a quelques 600 chez les 15-24 ans...

    Mais tout ça, la presse n’en a pour ainsi dire pas parlé...

  • merci pour ces éclaircissements précis monsieur Ibsen

  • Sarko 1er : le phylactère comme karcher... 24 mai 2007 23:22, par angelique

    je suis une citoyenne de la france, et avant tout un etre de la terre, je suis decue que toute ces "bourdes" ne soit publiées, et volontairement mis dans un placard, j’ai quand meme espoir que les esprits changent dans chacuns des foyers, je souhaite que les francais se reveille et opte pour une politique qui vise a la protection d’une part de cette terre qui est notre maison et une politique humaine , devenons humains et non pas rentable,on peut critiqué segolene en tout cas en elle un être humain reside, evidemment une femme presidente, pffff quelle absurdité pour la majorité des francais, mieux vaut voter pour un candidat qui va encore s’engraissé a nos frais , ah oui vous allez vous sentir en securité avec sarko ! c’est une belle illusion ! la sécurité , elle est avant tout en soi , vive les esprits qui se reveille ! j’ai pris plaisir a m’exprimer ! j’accepte le choix mais vivement dans 5 ans ! amitiés a vous

  • Sarko 1er : le phylactère comme karcher... 30 octobre 2007 09:40, par Jules Marianne

    Avec des lectrices comme Angélique, tu peux aller encore plus loin dans la démagogie, elle ne risque pas d’être rassasiée !! Son message est extraordinaire !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!