Spécial confinement : Fabriquer son composteur de balcon - La Révolution en Charentaises

Accueil du site > Techniques de lutte du révolutionnaire en charentaises > Spécial confinement : Fabriquer son composteur de (...)

Spécial confinement : Fabriquer son composteur de balcon

dimanche 22 mars 2020, par Marvin Flynn / 365 visites

Ce n’est rien de dire que nous vivons des évènements extraordinaires. Aujourd’hui, 1 milliard d’êtres humains sont confinés chez eux par le Covid-19, rappelant les heures sombres de la grippe espagnole, qui sévissait il y a un siècle seulement. Mais à quel point ces temps seront-ils sombres aussi ? Les conséquences sur l’économie se mesurent déjà pleinement (bien heureux aujourd’hui ceux qui ont résisté aux sirènes de la bourse), et bien d’autres « désagréments » nous attendent, à commencer par la gestion des déchets.

Lors des dernières grèves à Paris, les usines de recyclage et les incinérateurs ont arrêté de fonctionner normalement, menant à l’enfouissement des déchets, recyclables ou non ( [1]).

Trois mois ont passé

Aujourd’hui, c’est le coronavirus – le Covid 19 – qui empêche la récolte normale des déchets. Une affiche dans le hall de l’immeuble (parc public de la Ville de Paris) stipule que les déchets ménagers et recyclables sont maintenant récoltés ensemble. Le recyclable n’est donc plus recyclé, et les déchets verts ne sont plus collectés du tout.

Et notre bac à compost est plein.

Que faire ? Se remettre à jeter ces déchets dans la poubelle normale, augmentant d’autant la quantité de déchets à évacuer ? Quand vous vous êtes mis au compostage, un tel retour en arrière, c’est dur.

D’autant qu’on peut se demander quelles seraient, à plus ou moins long terme, les conséquences de l’arrêt d’un tel service public ? L’accumulation des déchets dans les immeubles ferait grimper en flèche le taux d’insalubrité de la ville, amenant les maladies à se répandre d’autant plus facilement.

Il est donc évident, dans le genre de situation que nous vivons aujourd’hui, que si l’on ne fait rien, les problèmes vont s’ajouter les uns autres.

Con[t]fin[u]er la lutte

D’où cet article : alors que l’accès aux composteurs de quartier est interdit (ceux-là se trouvant souvent dans des jardins publics, fermés pour cause de confinement), alors que les réseaux de collecte habituels s’effondrent, voilà l’occasion en or de nous mettre à gérer nos déchets par nous-mêmes. Pour cela, le compostage des déchets verts permet d’éliminer de manière locale, sans aucun apport d’énergie, plus de 50 % de vos déchets quotidiens, tout en créant un matériau valorisable tout aussi localement…

Vous avez un balcon ? Une courette ? Un bout de pelouse inutilisé, sauf par les chiens de vos voisins ? Alors, lancez-vous !

Fabriquer son composteur de balcon

Voici donc un petit tutoriel en images, pour vous aider, à partir de matériaux récupérables même en ce moment, à fabriquer votre propre composteur de balcon. D’expérience, celui-ci contient l’équivalent de 3 mois de consommation d’une famille de quatre personnes. Il faudra un peu plus de temps pour que l’ensemble soit composté, il sera toujours possible d’en ajouter un deuxième…

Le matériel

4 ou 5 grandes cagettes ; marteau, tenailles, agrafeuse et agrafes en inox, des gants pour ne pas s’abîmer les mains.

compost (1)

compost (2)

L’idée est de fixer les trois cagettes les unes sur les autres, en ne gardant le fond que de la plus basse.

compost (3)

On comblera les trous entres les cagettes en utilisant des planchettes elles-mêmes issues d’autres cagettes de la même taille que l’on aura dépiauter avant (en retirant les agrafes avec les tenailles).

compost (4)

compost (5)

compost (6)

compost (7)

Commencez par retirer les fonds de 2 des 3 cagettes ; coupez les agrafes avec les tenailles et retirez-les pour ne pas vous blesser plus tard.

compost (8)

compost (9)

compost (10)

compost (11)

compost (12)

compost (13)

Une fois les fonds et les agrafes retirés, vous obtenez deux cadres prêts à être fixés sur la troisième cagette, dont vous aurez eu soin de conserver le fond.

compost (14)

On positionne maintenant les deux cadres sur la troisième cagette, et on va assembler le tout en utilisant des planchettes et l’agrafeuse.

compost (15)

compost (16)

compost (17)

compost (18)

compost (19)

On utilise ensuite les fonds récupérés pour faire monter les bords de la caisse.

compost (20)

compost (21)

compost (22)

compost (23)

compost (24)

compost (25)

Il ne reste ensuite plus qu’à positionner le composteur de balcon, légèrement en hauteur (vous pouvez le surélever en utilisant des planches posées sous le composteur) et en protégeant le sol avec une bâche plastique (les jus s’élimineront d’eux-mêmes avec le vent).

compost (26)

compost (27)

compost (28)

Et hop, vous voilà êtes prêts à éliminer la moitié de vos déchets !

compost (29)

Conclusion

Plutôt que de l’accompagner en trinquant, tentons donc d’amortir la chute de notre société capitaliste et retroussons nos manches pour remettre en place des solutions simples et efficaces, locales et reproductibles sans grand matériel. Ce n’est que de cette manière, en échangeant ce type de solutions entre nous, que nous apprendrons à résister aux années qui viennent.


Partager