Accueil du site > Onno Maxada

Onno Maxada

Découvrez sur cette page les articles de Onno Maxada
 Envoyer un email à cet auteur

Cher électeur sarkozyste,

Si, depuis le 6 mai dernier, tu ressens un surcroît de vitalité dans ton slip kangourou et de fréquents frissons post-orgasmiques dans ta chemise Vichy, c’est normal. Le PS est moribond et sa gauche  ●●●
publié le 8 juin 2007 — L’écrit du peuple

Besançon, 1973. Pour empêcher la fermeture de leur usine, des centaines de travailleurs prennent un peu par hasard le chemin de l’autogestion et démontrent qu’une autre organisation des modes de production est possible. Pour le Pouvoir et le patronat, les Lip constituent une menace à la hauteur des espérances qu’ils ont fait naître chez la classe ouvrière. L’affaire Lip passionne les Français, jusqu’au premier d’entre eux - un certain Valéry Giscard d’Estaing - qui décide, une fois élu, de briser les ouvriers de Lip pour éviter qu’ils ne « vérolent le corps social ». Le documentaire retrace l’histoire de ce combat à mort entre le Pouvoir et l’espérance.

Les Lip, l’imagination au pouvoir Les Lip, l’imagination au pouvoir parvient à ressusciter l’exaltation d’une époque portée par un souffle aussi contestataire que constructif. Un souffle qui commence  ●●●
publié le 3 juin 2007 — Documents à ne pas taire

Quand les grandes entreprises tentent de museler l’information alternative, la résistance est un devoir.

Affiche de soutien Bellaciao A l’origine de cette triste affaire, il y a un communiqué de presse de l’USM-CGT de Saint-Nazaire intitulé "La flibusterie des temps modernes" et dénonçant dans le  ●●●
publié le 30 mai 2007 — Ces liens qui nous libèrent

1. Nous devrions nous réjouir, car la France est un pays de millionnaires...

...Si 53 % des électeurs se sont montrés obnubilés par le bouclier fiscal, la destruction des 35H et la réforme des droits de succession, c’est qu’il doit y avoir des bas de laine bien remplis et de  ●●●
publié le 26 mai 2007 — L’écrit du peuple

Symbole phallique vénéré par les gouvernements impopulaires et les amateurs d’uniformes en mal de virilité.

Le culte de la matraque se célèbre à grands renforts d’ecchymoses, de muscles meurtris, d’hémoglobine, d’os brisés, de mâchoires défoncées et de traumatismes crâniens. De l’australopithèque encore mal  ●●●
publié le 6 mai 2007 — Anti-manuel des idées reçues

Dans le combat qui nous oppose à un capitalisme toujours plus brutal et inhumain, ne nous privons pas d’une arme : votons !

Notre bulletin de vote ne sera clairement pas suffisant pour permettre les transformations sociales auxquelles nous aspirons. C’est par nos luttes et le rapport de force qu’elles instaureront que  ●●●
publié le 21 avril 2007 — Techniques de lutte du révolutionnaire en charentaises

En médecine comme en politique, procédé qui donne au sondé la désagréable impression de s’être fait entuber.

On parle généralement des sondages au pluriel, car ils ont tendance à se multiplier encore plus vite que les flics autour du QG de Sarkozy, surtout en période électorale. Les sondages ont ceci de  ●●●
publié le 18 avril 2007 — Anti-manuel des idées reçues

Par quel tour de force un peuple qui a de plus en plus de mal à joindre les deux bouts choisit-il un membre de la haute bourgeoisie pour le représenter et appliquer un programme qui lui nuit ?

Tous les cinq ans, nous confions des pouvoirs considérables à un homme (ou une femme) dans lequel personne ne croit vraiment, à part peut-être une poignée de crétins fanatisés ayant troqué leur esprit  ●●●
publié le 13 avril 2007 — L’écrit du peuple

(Im)posture politique prétendant bousculer le système sans jamais remettre en cause l’ordre établi.

Le centrisme est avant tout un exercice de style, un numéro d’équilibrisme verbal relayé par le chant des sirènes médiatiques pour piéger les électeurs déboussolés. Comme tous les mouvements qui nient la  ●●●
publié le 31 mars 2007 — Anti-manuel des idées reçues

Appareil au moyen duquel on élève ou descend les personnes et qui ne permet qu’à ceux qui ont le bras long d’accéder aux étages les plus élevés.

Dès son origine, l’ascenseur apparaît comme un élément de distinction sociale. Au moment où les classes dominantes en équipent leurs lieux de résidence et de plaisirs pour accéder plus facilement au  ●●●
publié le 15 mars 2007 — Anti-manuel des idées reçues

Page(s) suivante(s) : ... | < 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 |> |...


Voir les techniques à 1 charentaise Voir les techniques à 2 charentaises Voir les techniques à 3 charentaises Voir les techniques à 4 charentaises Voir les techniques à 5 charentaises