Accueil du site > Camille D.

Camille D.

Découvrez sur cette page les articles de Camille D.
 Envoyer un email à cet auteur

Souvenez-vous, en février 2006, Charlie Hebdo publiait les douze caricatures polémiques du prophète, avec en couverture ce dessin de Cabu, Mahomet débordé par les intégristes : « C’est dur d’être aimé par des cons ». En février 2007, le Conseil Français du Culte Musulman décidait d’engager une action en justice contre le journal. Le film de Daniel Leconte revient sur les instants de ce procès qui a tant fait parler de lui et de notre chère liberté d’expression.

Daniel Leconte ne s’en cache pas, il a toujours soutenu Philippe Val et son journal, pour avoir publié les douze caricatures, comme en témoigne le texte qu’il a rédigé pour Libé, intitulé « Merci  ●●●
publié le 26 octobre 2008 — Documents à ne pas taire

Le réalisateur franco-libanais Philippe Aractingi, déjà auteur d’une quarantaine de films documentaires, nous présente un film novateur : une fiction dans un documentaire, parce que « le documentaire, d’une certaine manière, parle à l’esprit et pas à l’émotionnel, et j’avais envie de toucher les gens ». Il tourne pendant et après les bombardements de 2006, et plonge deux acteurs dans le chaos du pays en ruine pour nous raconter l’histoire d’une femme à la recherche de son enfant.

Août 2006, Zeina (Nada Abou Farhat) arrive à Beyrouth le jour du cessez-le-feu [1]. Elle n’a aucune nouvelle de son fils Karim, 6 ans, en vacances chez sa sœur Maha, qui vit dans le sud du Liban [2].  ●●●
publié le 18 juillet 2008 — Documents à ne pas taire

Le réalisateur israélien Ari Folman se replonge vingt-cinq ans en arrière pour démêler ses souvenirs de jeune soldat envoyé au Liban. Une introspection en images avec témoignages d’anciens compagnons d’armes et réminiscences dessinées et animées.

La première particularité de ce film est son originalité, voilà un film autobiographique sous forme de documentaire d’animation. Le double genre s’explique par la complexité de son sujet : raconter les  ●●●
publié le 17 juillet 2008 — Documents à ne pas taire

Alors que le dernier tome vient de paraître, il est temps de parler de cette BD, en 4 volumes, de Manu Larcenet. Une série drôle et bien écrite -de très jolis dialogues !- à la manière d’un film muet dont les images parlent souvent d’elles-mêmes…

Ca sent l’autobiographie, mais pas tout à fait - sa vie, Manu Larcenet la raconte, avec Yves Ferri, dans une autre BD aux vertus plus comiques : Le Retour à la Terre (tomes 1 à 4). Le Combat  ●●●
publié le 12 juin 2008 — Livresse

Voilà ce qu’on pouvait entendre ces derniers jours dans les manifs pour la défense du service public, et en particulier de l’Education Nationale. Un pied de nez à nos dirigeants, une mauvaise blague ou une vraie revendication ?

Tout d’abord il faut savoir que ces quinze derniers jours, les enseignants se sont mobilisés par quatre fois pour défiler dans la capitale et faire entendre leurs revendications. La défense du  ●●●
publié le 27 mai 2008 — L’écrit du peuple

Ariane Mouchkine et sa compagnie prêtent leurs magnifiques locaux à la compagnie théâtrale L’Instant d’une Résonnance. Celle-ci monte Peines d’Amour Perdues jusqu’au 10 février (reprises prévues du 17 au 29 juin prochains). A voir et à conseiller.

Cette adaptation d’Ariane Bégoin de la pièce de Shakespeare nous conte l’histoire du roi de Navarre et de trois de ses compagnons qui décident de faire voeu d’abstinence pendant trois ans pour ne se  ●●●
publié le 5 février 2008 — Techniques de lutte du révolutionnaire en charentaises

Le documentaire américain de Heidi Ewing et Rachel Grady sur l’endoctrinement évangélique d’enfants de moins de dix ans, a de quoi faire peur. Cependant de par sa réalisation intelligente, le film ne prend aucun parti, et vous laisse vous-même juge de ce lavage de cerveaux pré-pubères, au nom de Jésus.

Pour comprendre le contexte de ce documentaire, il faut rappeler que sur 300 millions d’américains, il y a 224 millions de chrétiens, dont 80 à 100 millions d’évangéliques. Et qu’aux élections  ●●●
publié le 28 janvier 2008 — Documents à ne pas taire

La liberté du titre du dernier film de Ken Loach (primé l’an passé à Cannes pour son escapade irlandaise : Le Vent se lève), c’est celle du libéralisme, d’où le point d’exclamation ironique. Car, comme toujours le réalisateur anglais fait un film engagé dans lequel il dénonce une société où les plus démunis sont écrasés au profit d’un plus grand nombre. Un monde où il ne fait pas bon faire partie des minorités, quelles qu’elles soient.

Mais changement de programme, Angie, l’héroïne du film, est l’exploitante. Ken Loach et son scénariste Paul Laverty s’intéressent pour une fois aux profiteurs du système, reléguant aux seconds rôles les  ●●●
publié le 24 janvier 2008 — Documents à ne pas taire

Qui fut Klaus Barbie ? Le film de Kevin Macdonald retrace sa vie, ou plutôt ses vies. Celui que l’on a nommé le Boucher de Lyon pour ses sinistres et célèbres exactions dans la ville française, n’a finalement jamais cessé de vivre pour ses idéaux d’extrême droite, en Europe comme en Amérique Latine, le plus souvent pour le compte des Etats-Unis.

Chef de la Gestapo à Lyon de 1942 à 1944, il a liquidé bon nombre de résistants après les avoir torturé, souvent lui-même, pour les faire parler. Il est celui qui a fait arrêter Jean Moulin, et  ●●●
publié le 20 novembre 2007 — Documents à ne pas taire

Le dernier film de Michael Moore fait mal. Le réalisateur américain, souvent critiqué pour ses documentaires provocants et subjectifs, range ici son sarcasme pour s’apitoyer sur le sort de ses concitoyens. Ses derniers films nous ont fait rire (jaune), celui-là nous tire une larme tout en montrant clairement les ravages du libéralisme.

Les Etats-Unis sont le seul pays industrialisé au monde qui ne dispose pas d’un système de couverture médicale universelle. Ce qui signifie, à ce jour, que près de 50 millions d’américains sont sans  ●●●
publié le 25 septembre 2007 — Documents à ne pas taire

Page(s) suivante(s) : < 1 | 2 | 3 | 4 |>


Voir les techniques à 1 charentaise Voir les techniques à 2 charentaises Voir les techniques à 3 charentaises Voir les techniques à 4 charentaises Voir les techniques à 5 charentaises